Le prÍt In Fine

Dans le cas d'un prêt amortissable classique, l'emprunteur rembourse en plus des intérêts une partie du capital à chaque mensualité. Ainsi, échéance après échéance, le capital restant dû, et en conséquence les intérêts, diminuent.

Dans un prêt in fine l'emprunteur ne rembourse le capital qu'à la fin, en une seule fois et les mensualités ne comprennent que des intérêts, calculés sur toute la durée sur la totalité du capital emprunté. En conséquence, le coût d'un prêt in fine est plus élevé qu'un prêt classique. Néanmoins, associé à un investissement locatif, la balance est renversée et le prêt in fine devient plus avantageux.

Les deux graphiques suivants représentent le flux des remboursements dans le cas d'un prêt amortissable et dans celui d'un prêt in fine pour un emprunt de 150 000 €, sur 10 ans au taux fixe de 5%.

 


Prêt amortissable
Flux des remboursements


Montant total des intérêts : 49 837 €

 

 


Prêt in fine
Flux de remboursements


Montant total des intérêts : 90 000 €

Retour